snow trail

Mon 1er trail blanc

http://www.ubaye-trail.fr/fr/snow-trail.html

trace du trail
Trace du trail 22km 1000M D+

Un trail blanc, c’est un trail dans la neige. J’en avais une image magique, avec de magnifiques paysages, et j’avais vraiment trop envie d’essayer et de courir dans des champs plein de neige comme de la chantilly… Bon en réalité c’est pas tout à fait ça 😅🙈. C’est extrêmement beau. Mais c’est la GALERE !!! Je vous raconte.

Le départ

Une journée magnifique s’est levée sur St Paul sur Ubaye. Froid sec, mais bientôt le soleil arrive. Avec une bonne partie de l’équipe du Speedy club, on s’échauffe une vingtaine de minutes et bientôt on prend place pour le départ. 

salomon snow trail

Go, c’est parti ! quelques kilomètres sur une piste damée en faux plat, plutôt roulant…. zut, j’ai mal réglé ma musique elle part directement du téléphone au lieu d’arriver dans mes oreilles, ben tiens, pratique

  • de sortir le téléphone,
  • chercher ce qui ne va pas,
  • relancer la musique, en courant. 😩
  • éviter de glisser
  • de faire tomber le téléphone,

La prochaine fois je vérifie que ça marche AVANT de partir….bon le temps de régler ça et je peux me concentrer sur la course. 

Ca monte

Premier ravitaillement avant la première montée en rang d’oignons. Ca va vraiment pas vite mais difficile de doubler, quand on essaye, on s’enfonce jusqu’aux genoux dans la neige. Tant pis, j’avais qu’à aller plus vite sur le plat (mon GROS problème au départ…. je me traîne ) 🐢

snow trail après Fouillouse

Hop on arrive sur la route de Fouillouse, les pieds trempés qui font splitch splitch, traversée du joli petit hameau, là on passe près d’un petit bar où sont attablés des randonneurs autour d’une bière bien moussante (limite on s’arrêterait bien boire un pti coup avec eux) et re montée vers le col. J’ai bien la pêche et j’arrive à courir plus ou moins. Je m’accroche à des lièvres que je dépasse même quand je sens que je peux aller plus vitesmiley ouah je suis trop contente vu qu’en général les montées sont ma bête noire. cool! 😎 les entrainements ont portés leurs fruits. Un paysage magnifique, j’en profite pour prendre quelques photos. J’aperçois Kirsten pas loin devant, j’essaye de la rattraper.

Autre ravito, la bénévole nous annonce qu’il reste 80 mètres de dénivelé sur environ 900m et puis ce sera la descente. Cool, je suis mieux en descente qu’en montée, je repars motivée wink et confiante. C’est bon le col, et hop première descente.

La galère

Ben oui mais ça glisse, et c’est pas damé, du coup je m’enfonce et c’est très compliqué de trouver une technique pour se sortir de ça. Très fatiguant pour le coup aussi. Kirsten est toujours devant, je n’arriverai pas à la rattraper. J’essaye de regarder les autres coureurs qui me dépassent pour voir comment ils font, mais bon ils tombent aussi beaucoup. Je sens plein de fourmillements dans mes jambes. Allez c’est pas le moment de fatiguer je grignote une petite barre pour me redonner la pêche et continuer à rester concentrée sur cette satanée descente. Un coup d’oeil à ma montre, ah non, mais je me traine, je suis entre 8 et 9 minutes du kilomètre (ça fait du 7 ou 7,5 km/ h) il m’en reste 8 à faire… J’en ai marre crying. Bon j’essaye de penser à autre chose de me mettre un peu en mode machine et déconnecter le cerveau pour ne pas qu’il continue à me démoraliser. 

10, 20 chutes peut être? je perds l’équilibre, je me redresse, mais alors quelle perte d’énergie! y’a du boulot pour s’améliorer indecision… si jamais je refait un trail blanc !

Enfin une descente sans trop de poudreuse, ça glisse pas mal du coup je me penche bien en avant pour accompagner le mouvement et éviter de tomber. Ca passe. Allez, go presque arrivée, un coup d’oeil à ma montre, bon ben j’ai mis pas mal de temps hein j’en suis à 3H18 et il me reste 2 km et j’ai un affreux point de côté sous la côte (j’ai encore dû oublier de respirer en descendant) … ca va être tendu. heureusement c’est le plat et c’est damé. les derniers mètres c’est sympa les copains m’encouragent ça me redonne du courage mais vraiment les dernières foulées sont compliquées. 

Arrivée

Ligne d’arrivée, Rose, gants Salomon offerts (youpi je préfère ça que du vin)

Terminé 3 H 28. 

C’était galère, hein, on ne va pas se mentir, mais c’est tellement beau que je n’exclus pas la possibilité d’y retourner l’année prochaine 🤣. Surtout que c’était en 2019, j’ai eu le temps d’oublier. Et vous ? Vous en avez déjà fait un? Ca vous tente? Racontez le en commentaire ⬇️.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 thoughts on “Mon 1er trail blanc

  1. Bonjour,
    Je découvre et j’aime bien, envie de me remettre à courir avec un objectif, encore un peu hésitante de me lancer dans un tel projet…
    En tout cas c’est agréable déjà de toucher ça via votre blog.
    Merci

    1. Bonjour Carole, Merci pour votre commentaire 😊. Je comprend votre hésitation, avant de courir mon premier trail de 27KM j’étais stressée ! un peu comme du trac ! on se demande si on va arriver au bout, si ce n’est pas trop long, si on a le niveau, enfin toujours des remises en questions… mais c’est ça qui est super, c’est que malgré les doutes, on y va 😝. Vous choisissez un trail pas trop long pour commencer, voire une course “nature” de 10 km ou même 7, et vous voyez ce que ça donne. L’important, c’est de s’éclater. Vous me direz ! A bientôt.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *